Foi et lumière à Aix : voir ceux qu’on ne voit pas

c/Dialogue RCF

[RENCONTRE] : Le mouvement “Foi et Lumière” a été créé à Lourdes, il y a près de cinquante ans. Il a pour mission d’accompagner les personnes atteintes de handicap mental mais également leurs familles et leurs amis afin de partager, ne pas être isolé et fraterniser. Il regroupe près de 1350 communautés dans 86 pays du monde. A Aix et Gardanne, Mariette et Muriel racontent la rencontre avec Foi et Lumière qui a changé leurs vies.

Sophie Lecomte, le 19/04/2022 pour rcf.fr

Il suffit parfois de quelques minutes pour qu’une vie bascule et ne soit plus jamais la même. C’est l’expérience faite par Mariette, il y a plus de quarante ans, alors que sa fille de 23 ans se rend à son travail à vélo, elle se fait renverser par une voiture.

S’en suivent cinq semaines de coma et puis le diagnostic tombe ! Terrible ! Irréversible ! Sa « Béa » gardera des séquelles et en sortira lourdement handicapée.

“On entrait alors dans le monde du handicap, raconte-t-elle, j’ai connu foi et lumière par hasard en église, au début c’était très difficile d’y aller, on n’avait pas du tout envie d’entrer dans ce monde, ce n’était pas de la mauvaise volonté ou de la peur, c’était surtout de l’ignorance et puis moi j’avais pas envie de rentrer dans le monde du handicap, c’était un monde pas drôle, quoi!”.

Un pèlerinage à Foi et Lumière qui transforme de l’intérieur

Avec son mari, Mariette finit par se laisser convaincre et participe à un pèlerinage en 1981. Un moment intense qui l’a transformée et dont Mariette ne peut se souvenir sans émotions.

Entre deux sanglots, elle explique: “Foi et Lumière m’a émerveillée,  il y avait une ambiance ! Tous les gens présents avaient le sourire et je me souviens de cette maman avec un enfant lourdement handicapé qui avait un visage rayonnant et je me disais que c’était impossible qu’elle fasse des sourires pareils avec un enfant pareil ! C’était pas croyable ! Voir toutes ces personnes avec ce poids très lourd dans leur vie, aussi ouverts et souriants, cela m’a remuée et avec mon mari on est rentré différent de ce pèlerinage”.

Puis Mariette respire un bon coup et lance l’air malicieux, “de foi et lumière je retiens le sourire et je dis aux gens quand vous ne savez pas quoi faire, vous souriez et ça détend!”.

Muriel, acquiesce. Elle a connu Foi et Lumière par ses deux cousins handicapés, d’abord à Port de Bouc. Elle raconte, “j’ai vu le bien que cela faisait aux familles présentes qui pouvaient partager ce qu’elles vivaient”.

Elle croit beaucoup à cette nourriture spirituelle pour les personnes porteuses de handicap qui “ne doivent pas être éloignées de ce que le Seigneur veut leur donner”.

Habitant Mimet, et ayant recueilli un de ses cousins chez elle, elle souhaite créer une communauté Foi et Lumière à Gardanne, mais seule, elle hésite… Alors elle prie de 2017 et 2019 et avec l’aide de son curé, une communauté Foi et Lumière voit le jour.

La communauté de Gardanne, m’a apportée beaucoup de joie, parce qu’au fur et à mesure que les personnes nous rejoignaient, on voyait une transformation dans leur propre vie, nous vivons des moments de partage et d’amitié très forts et de voir les regards s’illuminer c’est quelque chose de très porteur”.

“Voir son enfant aimé, c’est ce qui m’a le plus émue”

Mariette renchérit: “voir son enfant aimé par quelqu’un, voir qu’on prêtait attention à ma fille, c’est ce qui m’a le plus émue à Foi et Lumière, car personne ne la regardait autrement, pour beaucoup, elle n’était pas intéressante”.

Rendre la personne avec un handicap mental visible et l’intégrer au mieux, c’est la mission de Foi et Lumière qui prépare un grand rassemblement à Lourdes du 27 au 31 octobre prochain pour ses cinquante ans d’existence.

Nous respectons votre vie privée.
Accepter les cookies !

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

En savoir plus sur la confidentialité.